0 1 minute 1 an
AP- Entre le 1er et 5 octobre, 175 migrants clandestins, âgés entre 18 et 30 ans, ont été interceptés à Kafountine.

Arrêtés à bord de pirogues, ils s’apprêtaient à se rendre aux îles Canaries en Espagne.

Des jeunes migrants témoignent qu’en moins de trois mois, leurs amis sont arrivés sains et saufs en Espagne.

Ils sont décidés, au prix de leurs vies, de braver la mer pour rejoindre l’Europe, confient-ils, dans des propos repris par L’Observateur.

L’île de Kafountine est transformée en lieu de départ des migrants en raison de son enclavement mais aussi de  sa position stratégique qui s’ouvre sur l’Océan Atlantique.