Kenya : La police sur les lieux de l’explosion alors que le bilan s’alourdit

Estimated read time 2 min read

Au Kenya, le bilan des victimes de L’explosion d’un camion chargé de gaz dans la capitale Nairobi s’alourdit.

L’inspecteur général adjoint de la police fait le point ce vendredi sur cet incendie qui a enflammé un entrepôt de textiles, a atteint plusieurs maisons et magasins du quartier.

« Nous avons environ 271 personnes qui sont admises dans divers hôpitaux de Nairobi. La majorité des 140 personnes sont à l’hôpital Mama Lucy. Le reste des hôpitaux a des nombres variés : 21 ont été soignés sur place et autorisés à retourner à leur maison. Nous avons trois morts, pour le moment. » déclare le responsable kényan.

Les pompiers parcouraient la zone brûlée dans la matinée à la recherche d’éventuelles victimes sous l’œil des habitants d’Embakasi

« Des recherches sont toujours en cours pour savoir s’il y a des corps qui ont été brûlés dans diverses maisons et nous demandons aux Kényans de prier pour nous. Nous sommes attristés par un tel incident. Cela ne s’est jamais produit auparavant », affirme Babu Owino, député d’Embakasi

Des responsables du gouvernement du comté ont été accusés d’avoir accepté des pots-de-vin pour ignorer les codes et réglementations du bâtiment.

Les pompiers parcouraient la zone brûlée dans la matinée à la recherche d’éventuelles victimes sous l’œil des habitants d’Embakasi

« Des recherches sont toujours en cours pour savoir s’il y a des corps qui ont été brûlés dans diverses maisons et nous demandons aux Kényans de prier pour nous. Nous sommes attristés par un tel incident. Cela ne s’est jamais produit auparavant », affirme Babu Owino, député d’Embakasi

Des responsables du gouvernement du comté ont été accusés d’avoir accepté des pots-de-vin pour ignorer les codes et réglementations du bâtiment.

You May Also Like

More From Author