Kinshasa : les jeunes congolais sensibilisés au changement de mentalité

Estimated read time 3 min read

Les jeunes Congolais ont été sensibilisés, mardi à Kinshasa en République démocratique du Congo au changement de mentalité pour un Congo émergent et prospère, à l’issue d’une journée d’échanges organisée par le Réseau « Po na Congo ».

« Nous avons organisé cette campagne dénommée ‘’ Congo Tolingi’’, (le Congo que nous voulons), qui consiste à identifier les problèmes sociaux dans les quartiers, communes et milieux estudiantins de notre pays », a déclaré M. Djibril Gabriel Ngimbi, membre du réseau ‘’ Po na Congo’’.

Et d’ajouter : « cette activité rentre dans le cadre de la consultation populaire que nous organisons pour nous aider à récolter les désidératas de la population, de parler, échanger et discuter avec elle pour dénicher les différentes problématiques de la société pour chaque couche ».

Il a, par cette même occasion, indiqué qu’ils ont commencé par toucher directement les taxis men, personnes vivant avec handicap, motards et les étudiants aujourd’hui. « Car eux aussi ont leurs problèmes qui sont spécifiques et qui constituent un danger pour la génération montante ».

L’objectif poursuivi par cette campagne, a ajouté Gabriel Ngimbi, est d’établir un contrat social imposable à tous ceux qui voudraient bien solliciter les voix auprès de cette population qui après les élections ne savent plus qui contacter pour trouver des solutions aux problèmes qui sont les leurs.

C’est aussi pour conscientiser la population de bien identifier les vrais problèmes sociaux dans leurs milieux respectifs et inciter les nouveaux dirigeants et parlementaires de défendre les causes nobles de cette dernière.

« Nous voulons aviser et sensibiliser la communauté congolaise d’être vigilante à ne pas porter sa voix pour le sentiment tribal ou ethnique mais elle doit voter utile de telle sorte qu’elle ne tombe plus victime de 63 ans passés », a expliqué M. Ngimbi.

Il a, à ce sujet, défini la jeunesse comme étant une couche prépondérante pour le développement d’un pays.

« Cette fois ci, les jeunes vont évaluer les actions de ceux qui sont au pouvoir et qui veulent encore solliciter nos voix. Et pour ceux vont venir comme les nouveaux, il est nécessaire de bien analyser leurs entourages, comportement et expériences professionnelles. Donc la jeunesse congolaise doit être exigeante pour les échéances électorales en cours », a renchéri Djibril Ngimbi.

Il sied de souligner que cette campagne sera étendue sur tout le territoire national pour toucher un grand nombre de la population congolaise.

Le Réseau « Po na Congo », est un réseau regroupant des mouvements associatifs et citoyens de la société civile qui milite pour le changement de mentalité.

ACP/KHM

You May Also Like

More From Author