La Cedeao envoie Patrice Talon chez les putschistes Goita, Doumbouya et Traoré

Estimated read time 2 min read
Le président béninois Patrice Talon était à Abuja, le mardi 18 juillet dernier. Il a participé à une réunion du comité présidentiel mis en place par la Cedeao pour réfléchir et proposer des actions immédiates et concrètes devant répondre à la problématique des transitions politiques au Mali, en Guinée et au Burkina Faso, notamment.
 
S’assurer du bon déroulement des transitions
 
 Le numéro 1 béninois a décidé avec ses pairs du Nigéria (Bola Tinubu), du Niger (Mohamed Bazoum) et de la Guinée Bissau (Embalo), de renouer le dialogue avec les autorités de la transition du Burkina Faso, de la Guinée et du Mali. Dans ce cadre, le président Patrice Talon a été mandaté par ses pairs pour rencontrer Assimi Goita, Mamadi Doumbouya et Ibrahim Traoré. 
 
Le chef de l’Etat béninois aura à discuter avec ces autorités militaires pour s’assurer du bon déroulement des transitions en cours dans leurs pays et lever éventuellement  les goulots d’étranglement à l’agenda devant aboutir au retour à l’ordre constitutionnel. Patrice Talon va également évoquer avec ses hôtes les questions sécuritaires dans la sous-région.
 
Jonathan, Issoufou et Yayi gardent toujours leurs titres de  médiateurs de la Cedeao
 
Selon le ministre béninois des affaires étrangères Olushegun Bakari, cette mission est pensée pour « renouer le dialogue au niveau présidentiel ». Il précise que le but n’est pas de décharger les médiateurs Goodluck Jonathan, Mahamadou Issoufou et Boni Yayi. Patrice Talon effectue ces missions dans une optique de fraternité.
 
 La Cedeao est cependant attachée au respect des agendas de transition et tient à un retour rapide à l’ordre constitutionnel dans ces différents pays. On ignore pour l’instant la date du premier voyage de Talon, sa première destination et la durée de cette mission.

You May Also Like

More From Author