La presse décrète le boycott de toutes les activités et le traitement des communiqués et déclarations gouvernementales, du lundi 12 au samedi 17 février

Estimated read time 2 min read
La Coordination des Associations de Presse (CAP) condamne   »la décision inique du ministre de la Communication, Moussa Bocar Thiam, qui a retiré de manière définitive la licence de WalfTV, sans aucun respect des procédures réglementaires ».

 
Ainsi, pour apporter leur soutien au groupe Walfadjri, la CAP et le patronat de la presse ont convenu d’observer « du lundi 12 au samedi 17 février, un boycott systématique de toutes les activités gouvernementales ainsi que leurs communiqués et déclarations ».
 
« Une autre date sera retenue pour la journée sans presse lorsque la CAP et le CDEPS auront bouclé les concertations et négociations avec tous les membres du patronat afin de bien préparer et mieux réussir cette action particulière de journée sans médias. La Coordination des Associations de Presse rappelle, par ailleurs, la veillée nocturne prévue au siège du groupe Walfadjiri, ce lundi 12 à partir de 22h. Elle invite tous les journalistes, techniciens et acteurs des médias de tout bord á se mobiliser pour que cette forfaiture liée au retrait définitif du signal de WalfTV soit définitivement levée », lit-on dans leur communiqué.
 
Il poursuit : « Cette mobilisation est une exigence pour le monde de la presse et les citoyens, compte tenu des violences inouïes et gratuites exercées contre des journalistes et des techniciens des médias, le vendredi 11 février 2024. La presse a assez subi d’exactions et ce n’est que par la mobilisation et l’unité que ces dérives pourront être contenues et définitivement freinées ».

You May Also Like

More From Author