0 2 minutes 3 mois

AP- 26 décembre (Reuters) – La Russie est prête à reprendre les livraisons de gaz vers l’Europe via le gazoduc Yamal, a déclaré le Premier ministre adjoint Alexander Novak, cité dimanche par l’agence de presse officielle TASS, indiquant que le marché européen restait « pertinent ». « Alors que la pénurie de gaz persiste, nous avons la pleine opportunité de reprendre les livraisons », a-t-il dit, ajoutant

26 décembre (Reuters) – La Russie est prête à reprendre les livraisons de gaz vers l’Europe via le gazoduc Yamal, a déclaré le Premier ministre adjoint Alexander Novak, cité dimanche par l’agence de presse officielle TASS, indiquant que le marché européen restait « pertinent ».

« Alors que la pénurie de gaz persiste, nous avons la pleine opportunité de reprendre les livraisons », a-t-il dit, ajoutant que le gazoduc Yamal, « arrêté pour raisons politiques », était resté inutilisé.

Traditionnellement utilisé pour alimenter l’Europe occidentale via l’Est, le gazoduc Yamal a vu ses flux être majoritairement inversés alors que la Pologne s’est détournée des livraisons russes pour solliciter l’Allemagne.

Alexander Novak a de nouveau déclaré que Moscou étudiait de possibles livraisons de gaz supplémentaires via la Turquie, tout en soulignant que la Russie s’attendait à avoir livré en 2022 quelque 21 milliards de mètres cube de gaz naturel liquéfié (GNL), un total en hausse par rapport à l’année précédente. (Reportage Lidia Kelly; version française Jean Terzian)