Le Maroc et l’engagement d’une diplomatie solidaire à l’Afrique

Estimated read time 5 min read

Dans le domaine de la diplomatie, le Maroc se distingue par son engagement envers les pays africains, mettant en avant des principes solides tels que la solidarité, le bon voisinage et le partenariat. Cette diplomatie évolue constamment pour s’adapter aux besoins actuels. Le Maroc, en tant qu’allié solidaire de l’Afrique, incarne une diplomatie visionnaire et humanitaire.

Les relations maroco-africaines ne se limitent pas à la politique, mais s’appuient sur une vision globale du renforcement des liens avec les pays africains. Le Roi Mohammed VI a tracé des orientations claires pour une présence accrue du Maroc en Afrique où le Royaume joue un rôle essentiel dans la promotion de la paix, de la stabilité et du développement en Afrique, grâce à diverses initiatives et projets lancés dans plusieurs pays africains.

Le Maroc cherche à établir des relations économiques équilibrées avec ses partenaires africains tout en partageant son expérience dans divers domaines. Parmi les initiatives notables, on compte l’annulation de la dette des pays africains les moins avancés, l’exportation de vaccins et de médicaments, l’accueil d’étudiants africains dans ses universités, l’ouverture à la migration africaine…

 Il est clair que Maroc jouit d’une confiance croissante en Afrique, renforcée par son retour historique au sein de l’Organisation de l’Union africaine en 2017. Le Maroc est largement reconnu pour sa diplomatie solidaire envers l’Afrique, une approche qui repose sur l’établissement de relations solides avec les pays africains, la coopération économique et le soutien aux initiatives de développement sur le continent.

Le Maroc, fidèle à sa diplomatie de solidarité envers les pays africains, continue d’affirmer son engagement envers le continent. Cette approche a été particulièrement mise en lumière pendant la crise de Dame Covid, où le Maroc a apporté son soutien à d’autres nations africaines en fournissant des médicaments et du matériel médical. Le ministre de la Santé de la République du Cap-Vert a d’ailleurs, salué cette initiative, soulignant qu’elle témoigne du partenariat fort qui lie son pays au Maroc.

Ce geste n’est pas isolé, car le Maroc a précédemment fourni des dons d’engrais à plusieurs pays africains, dont le Gabon, la Mauritanie et le Rwanda. Ces actions font partie intégrante de la nouvelle politique étrangère marocaine à l’égard de l’Afrique, mettant l’accent sur des principes tels que la solidarité, le bon voisinage et le partenariat.

Le Maroc investit dans des projets d’infrastructures, de santé, d’éducation, d’agriculture et d’énergie sur le continent. Les entreprises marocaines opèrent dans divers secteurs en Afrique, contribuant ainsi à la création d’emplois et au développement économique.

En fin de compte, le Maroc demeure un acteur majeur de la diplomatie solidaire envers l’Afrique, mettant en avant des principes de coopération, de développement équilibré et de réparation des injustices historiques subies par le continent. Cette approche confirme le statut du Maroc en tant que partenaire fiable et engagé au sein de la communauté africaine et internationale.

Le Dr Driss Kssim, spécialiste en politique étrangère et affaires internationales, a précisé l’importance des principes qui guident la diplomatie marocaine, en particulier le principe de solidarité, le bon voisinage et le partenariat. Ces principes, ancrés dans la pratique diplomatique du Maroc, ont évolué au fil du temps pour englober de nouvelles dimensions, notamment la recherche d’équilibre et de bénéfice mutuel dans les relations économiques avec les pays africains.

Le Maroc cherche également à partager son expérience dans divers domaines avec les pays africains. Cette approche diplomatique solidaire se manifeste à travers diverses initiatives, telles que l’annulation de la dette des pays africains les moins avancés, l’exportation de vaccins et de médicaments, l’ouverture des portes des universités marocaines aux étudiants africains et l’accueil des migrants africains.

Cette vision africaine du Maroc va au-delà de l’exploitation pragmatique souvent perçue chez certaines puissances occidentales, qui considèrent le continent africain principalement comme une source de richesses sans aucune obligation morale ou solidaire envers lui.

Quant à El Abbas El Ouardi, professeur de relations internationales, de sciences politiques et de droit international à l’Université Mohammed V de Rabat, il souligne à Hespress que les relations du Maroc avec l’Afrique vont au-delà de l’aspect politique. Le Roi Mohammed VI a établi des orientations claires visant à renforcer les liens avec les pays africains, à accroître la présence du Maroc en Afrique et à contribuer activement à la construction du nouvel ordre mondial.

Le rôle du Maroc en Afrique résulte d’une série d’accumulations historiques, spirituelles, politiques et économiques. La confiance dont jouit le Maroc en Afrique s’est renforcée depuis son retour au sein de l’Organisation de l’Union africaine en 2017. Le pays joue un rôle pionnier dans la promotion de la paix, de la stabilité et du développement sur le continent, en lançant diverses initiatives et projets dans plusieurs pays africains.

Rabat défend activement les intérêts de l’Afrique et de ses générations futures sur la scène continentale et internationale, s’engageant à promouvoir une renaissance du développement équilibrée qui tienne compte de l’injustice historique subie par le continent et lui restitue sa place légitime sur la scène internationale.

You May Also Like

More From Author