Le Pakistan déclare qu’il pourrait négocier avec les talibans pakistanais «s’ils respectent la Constitution».

Estimated read time 2 min read

AP- Le ministre pakistanais de l’Intérieur, Rana Sanaullah, a déclaré qu’il pourrait y avoir des négociations avec le groupe armé Tehrik-i-Taliban Pakistan (TTP), connu sous le nom de Taliban pakistanais, « si cela est conforme à la Constitution », alors que les attaques se multiplient depuis la fin du cessez-le-feu.

« Si le TTP décide d’entrer dans le cadre de la Constitution, nous pourrions avoir des discussions avec lui », a-t-il déclaré, un jour seulement après avoir exclu tout contact avec le groupe, selon la chaîne pakistanaise Geo TV.

Sanaullah a souligné que le Comité de sécurité nationale a récemment décidé qu’il y aura une politique de « tolérance zéro » contre les groupes terroristes et a souligné qu' »il n’y aura pas de distinction entre les bons et les mauvais terroristes ».

Il a déclaré que l’organe avait décidé que « le terrorisme sera combattu avec toute la force de l’État » et que « la sécurité du Pakistan n’est pas négociable et la pleine puissance de l’État sera maintenue dans chaque pouce du territoire ».

Les talibans pakistanais ont annoncé fin novembre la fin d’un cessez-le-feu avec les autorités pakistanaises dans le cadre des contacts établis par les talibans afghans après leur prise de pouvoir en Afghanistan en août 2021.L’autorité nationale pakistanaise de lutte contre le terrorisme a récemment affirmé que le groupe TTP avait étendu ses réseaux pendant les pourparlers de paix avec le gouvernement, ajoutant que le retrait des États-Unis d’Afghanistan lui avait permis d’accroître ses activités dans le pays voisin.

You May Also Like

More From Author