September 30, 2023
  • Sénégal, DAKAR
  • ( 221) 77 443 98 69 / 77 280 71 83 / 79 50 87 13
  • Dakar Sénégal
0 2 minutes 2 ans

AP- La France possède deux chantiers de taille dans le pays : un train express à Nairobi, et toujours dans la capitale, la construction d’une autoroute reliant Nairobi à d’autres villes. Coût de ce chantier : 1.6 milliards d’euros, une aubaine pour les entreprises françaises en charge du projet.

C’est leur troisième rencontre bilatérale en trois ans. Quelques mois à peine après s’être rendu à Paris pour rencontrer Emmanuel Macron, Uhuru Kenyatta est de retour dans la capitale française. Une visite qui va durer 2 jours, et au cours de laquelle il va participer notamment à un forum des Nations Unies sur l’égalité des sexes, alors que son pays s’est notamment engagé à mettre fin aux violences faites aux femmes d’ici 2030. Mais le but de cette visite est surtout de renforcer le partenariat franco-kényan, si cher à Emmanuel Macron. Le président français souhaite en effet renforcer la présence française en Afrique de l’Est, et privilégie pour cela, sa relation avec le Kenya.

La France possède deux chantiers de taille dans le pays : un train express à Nairobi, et toujours dans la capitale, la construction d’une autoroute reliant Nairobi à d’autres villes. Coût de ce chantier : 1.6 milliards d’euros, une aubaine pour les entreprises françaises en charge du projet.