Le Sénégal, refroidi par la Fifa, retire son recours contre l’équipe de France pour Issoufou

Estimated read time 2 min read
L’affaire Yanis Issoufou touche-t-elle bientôt à sa fin ? Comme le rapporte vendredi Sport News Africa, le Sénégal a finalement décidé de renoncer à ses poursuites contre l’équipe de France. Après son élimination en huitièmes de finale du Mondial U17 en Indonésie, la Fédération sénégalaise (FSF) avait réclamé la disqualification de la France auprès de la Fifa au motif que l’attaquant tricolore Yanis Issoufou n’était pas, selon elle, autorisé à jouer, après avoir disputé des matchs de qualification sous les couleurs du Niger. Dans la foulée de l’élimination de la sélection sénégalaise aux tirs au but face aux Bleuets, la FSF avait dénoncé son « inéligibilité » et demandé l’exclusion des joueurs de Jean-Luc Vannuchi du tournoi auprès de la Fifa.

Par la plume de son secrétaire général Victor Seh Cissé, la Fédération sénégalaise indique avoir reçu une réponse de l’instance internationale. Elle confirme renoncer à son recours tout en exprimant toujours son profond désaccord dans une lettre adressée au directeur de la Coupe du monde U17, relayée par Sport News Africa : « Nous précisons que l’article 9.3 du Règlement de la Compétition est impertinent, car, comment une équipe peut faire une réclamation cinq jours avant une compétition sur une fraude qu’elle ignore et qui n’est établie d’ailleurs qu’à partir du moment où le joueur a effectivement participé à un match de ladite compétition et pas avant, écrit Victor Seh Cissé avant de poursuivre. Le fait de retirer le joueur pour les matchs suivant l’infraction aux règlements ne change rien à la donne la violation est déjà actée. » L’équipe de France sera opposée à l’Ouzbékistan samedi matin (9h30) en quart de finale. Avec Yanis Issoufou ? Le doute plane toujours.

You May Also Like

More From Author