0 1 minute 2 mois

AP- C’est un détail important qui aura marqué le scrutin législatif de ce dimanche (31.07) : Ousmane Sonko, le maire de Ziguinchor, et Khalifa Sall, l’ancien maire de Dakar, n’y ont pas participé, leurs candidatures ayant été rejetées par le Conseil constitutionnel il y a deux mois.

C’est un détail important qui aura marqué le scrutin législatif de ce dimanche (31.07) : Ousmane Sonko, le maire de Ziguinchor, et Khalifa Sall, l’ancien maire de Dakar, n’y ont pas participé, leurs candidatures ayant été rejetées par le Conseil constitutionnel il y a deux mois.