0 2 minutes 3 semaines

AP- À la suite de la visite du ministre chinois des Affaires étrangères en Égypte et pour comprendre les relations entre les deux pays, Emmanuel Véron, docteur en géographie et spécialiste de la Chine contemporaine et des relations internationales à l’Institut national des langues et civilisations orientales, livre son éclairage. Entretien.

Le ministre chinois des Affaires étrangères, Qin Gang, ancien ambassadeur aux États-Unis, a achevé, dimanche 15 janvier, une série de visites sur le continent africain en se rendant en Égypte. Au Caire, le chef de la diplomatie chinoise a rencontré son homologue égyptien, Sameh Shoukry, le secrétaire de la Ligue des États arabes, Ahmed Aboul Gheit, ainsi que le président Abdel Fattah al-Sissi.

Dans un tweet, l’ambassade de Chine en France a indiqué que lors de cette visite, « les deux parties ont convenu de renforcer la coordination multilatérale, de sauvegarder conjointement les normes fondamentales régissant les relations internationales et de défendre l’équité et la justice internationales ».

France 24 fait le point sur les relations sino-égyptiennes avec Emmanuel Véron, docteur en géographie et spécialiste de la Chine contemporaine et des relations internationales à l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *