0 2 minutes 1 semaine

AP- Le communicateur du syndicat des enseignants du Congo (SYECO), Emery Masunga, a au nom des leaders des syndicats des enseignants, appelé les grévistes à suspendre leur mouvement sur toute l’étendue du pays, dans une déclaration qu’il a lue lundi, devant la presse à Kinshasa.

Selon Emery Masunga, les leaders des syndicats des enseignants, reconnaissent le droit de grève, mais ils qualifient celle-ci d’illégale au regard de la poursuite mercredi, des négociations entre le ban syndical, la commission paritaire et le gouvernement. « Il faut tenir compte de la situation actuelle où le gouvernement a la volonté d’améliorer le système éducatif pour l’effectivité de la gratuité de l’enseignement sur toute l’étendue de la RDC », ont-ils martelé.

D’après les leaders des syndicats, les points qui n’ont pas été débattus pendant les précédentes rencontres, seront examinés lors de la prochaine rencontre pour que la paix soit rétablie dans le système éducatif congolais.

Ils ont appelé d’autres organisations syndicales à venir à la table des négociations afin de présenter le cahier des charges contenant notamment, l’accord de Bibwa ainsi que d’autres problèmes qui rongent le secteur de l’éducation des enfants.

Ils ont invité leurs pairs d’observer la trêve afin que les enseignants continuent à dispenser les cours pour respecter le calendrier scolaire, tout en soulignant que la mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement est non négociable. ACP/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *