0 1 minute 1 mois

AP- Tripoli, la capitale libyenne, a été le théâtre d’affrontements entre factions rivales dans la nuit de vendredi à samedi. Des explosions et fusillades ont secoué la ville jusqu’au matin.

Aucun bilan humain n’a pu être obtenu dans l’immédiat auprès des autorités. Des combats de rue ont déjà eu lieu le 22 juillet dernier dans la capitale, faisant 13 morts selon des sources médicales.

Des milices ont renforcé leur présence à Tripoli ces dernières semaines face au blocage de la situation politique.

Deux gouvernements concurrents revendiquent le pouvoir en Libye, l’un dirigé par Abdoulhamid al Dbeibah à Tripoli, l’autre par Fathi Bachagha avec l’appui du Parlement siégeant dans l’est du pays. (Reportage Ahmed Elumami, rédigé par Angus McDowall, version française Jean-Stéphane Brosse)