0 4 minutes 4 mois

Lors d’une entrevue avec Vladimir Poutine au Kremlin, Isaias Afwerki a indiqué que l’ordre du jour mondial se trouvait sur le point de radicalement changer. Le dirigeant érythréen a aussi estimé que la Russie jouera un rôle

Le Président érythréen a estimé ce 31 mai que l’ordre mondial se trouvait au bord de transformations radicales. Une déclaration qui a été faite lors d’une entrevue avec le dirigeant russe à Moscou.

De ce fait, il est nécessaire de réaliser “des évaluations objectives et des consultations mutuelles sur cette question fondamentale”, a ajouté Isaias Afwerki.

“Afin de créer le monde unipolaire, des actions violentes cherchant la domination [suivies] d’une idéologie insensée, ont été entreprises pendant 30 dernières années”, poursuit-il. Celles-ci ont entraîné des crises multiples et des destructions énormes”, représentant “une barrière très importante au progrès de l’humanité”, a fait savoir le dirigeant érythréen.

Selon lui, “il faut prôner le déblocage des ressources indispensables pour assurer le passage vers le nouvel ordre international civilisé, basé sur le respect mutuel, la coopération, la synergie et la prospérité”. Ce alors que la justice et la primauté du droit devraient devenir “des valeurs suprêmes”.

“J’espère et je suis convaincu que la Fédération de la Russie jouera son rôle dans cette mission pour toute l’humanité sur la voie vers la solidarité et la coopération entre les peuples libres”, a affirmé M. Afwerki.

Félicitations de Poutine
Isaias Afwerki est arrivé la veille à Moscou pour une visite officielle. Au pouvoir depuis 1993, il est le premier, et pour l’heure, unique dirigeant de l’Érythrée.

En saluant Isaias Afwerki, le chef de l’État russe a noté qu’il s’agissait de sa première visite en Russie. Il a rappelé que l’Érythrée venait de célébrer le 30e anniversaire de son indépendance, ce qui coïncide avec l’établissement des relations diplomatiques entre ces deux pays.

“Je vous prie de bien recevoir mes félicitations et de vous remercier du développement et de la consolidation des relations entre nos pays pendant votre présidence”, a déclaré Vladimir Poutine.

Le Président russe a également invité son homologue érythréen au sommet Russie-Afrique programmé pour le mois de juillet à Saint-Pétersbourg.

Accords en vue
Moscou et Asmara ont l’intention de signer ce 31 mai plusieurs accords intergouvernementaux, a annoncé de son côté Vladimir Poutine pendant l’entretien.

“”Bien sûr, nous devrions nous consacrer avant tout au développement des relations commerciales et économiques, car nous avons de bonnes perspectives dans de nombreux domaines”, a indiqué M.Poutine.

Selon le service de presse du Kremlin, les dirigeants comptent étudier les perspectives de relations russo-érythréennes et des dossiers d’actualité régionaux et internationaux.

Source: https://fr.sputniknews.africa/