0 1 minute 2 semaines

AP- Les autorités maliennes dominées par les militaires ont annoncé la création d’une commission sous leur contrôle, chargée d’élaborer une nouvelle constitution pendant une durée maximale de deux mois, selon un décret présidentiel publié vendredi soir.

Le chef de la junte malienne, le colonel Assimi Goïta, a signé le 6 juin un décret stipulant que les militaires gouverneraient jusqu’en mars 2024 avant de rendre le pouvoir aux civils à l’issue de cette période dite de transition.