Mercato : Le PSG répond sèchement à Mbappé après sa lettre !

Estimated read time 3 min read
Trois semaines après avoir notifié sa volonté de ne pas lever l’option d’une année supplémentaire, Kylian Mbappé a, à son tour, reçu une lettre des dirigeants du Paris Saint-Germain. Une réponse offensive pour mettre l’attaquant français face à ses responsabilités.
Kylian Mbappé va devoir se décider. La présentation de Luis Enrique, mercredi, les venues de Milan Skriniar et Marco Asensio ce jeudi… Le Paris Saint-Germain a connu une semaine mouvementée. Une semaine qui a commencé par ce qu’on peut appeler «la réponse du berger à la bergère».
En effet, trois semaines (12 juin) après avoir reçu une lettre de Kylian Mbappé (24 ans) notifiant sa volonté de ne pas lever l’option d’une année supplémentaire dans son contrat, qui expire en juin 2024, les décideurs parisiens ont répondu à leur attaquant, le 3 juillet dernier.
La lettre du 12 juin est très mal passée
Dans cette lettre que s’est procurée « L’Équipe », le board du champion de France a mis sa star face à ses responsabilités, en faisant comprendre que ses multiples sorties publiques, notamment dans « La Gazzetta dello Sport », ont causé «d’énormes préjudices» au club. Le PSG estime que le quintuple meilleur buteur de la Ligue 1 «manque de sincérité sur ses positions». Une prise de position particulièrement offensive qui s’explique par le timing du courrier, antidaté au 12 juillet 2022, soit moins de deux mois après l’annonce de sa prolongation spectaculaire au Parc des Princes.
Alors qu’il est toujours favorable à un accord pour poursuivre l’aventure au-delà du prochain exercice, le PSG est également conscient que les équipes intéressées par la venue du champion du monde 2018 pourraient temporiser pour tenter de le récupérer «gratuitement» après ses prises de parole jugées inopportunes. «Comment voulez-vous qu’un club se positionne dès cet été en sachant que le joueur ne veut pas prolonger dans un an ?» , questionne une source interne au club. «S’il a changé d’avis, pas de problème, mais ça aurait dû rester en privé et on aurait pu régler ça, entre nous, dès cet été», regrette-t-on dans les couloirs du Parc des Princes.
Le PSG évoque des contraintes pour le mercato
 
Le PSG reconnaît néanmoins avoir manqué à certains de ses engagements réalisés auprès de l’ancien Monégasque, un des points d’achoppement entre les deux parties. Non sans se trouver des excuses. «Il est vrai que nous avions discuté aussi d’un recrutement très ambitieux que nous n’avons pu que partiellement réaliser, compte tenu des conditions du mercato et des contraintes réglementaires françaises et européennes. Des conditions complètement hors de notre contrôle, mais en dépit desquelles nous avons essayé de répondre à vos demandes contrairement à ce que nous aurions fait pour tout autre joueur sans être fatal au club», explique le message du club de la capitale.
Pour «éviter une paralysie du club», dit la lettre, le PSG a fixé un ultimatum à son joueur : il devra se décider avant le 31 juillet 2023.

You May Also Like

More From Author