Miss France 2023 : A peine élue, elle rend déjà sa couronne : « Je renonce à mon titre »

Estimated read time 2 min read

AP- Elle a créé la surprise avec cette annonce choc ! Cette miss élue au mois d’octobre a pris la décision de renoncer à son titre.

Elle a créé la surprise avec cette annonce choc ! Cette miss élue au mois d’octobre a pris la décision de renoncer à son titre.

Tout au long de cette année 2022, Diane Leyre a parcouru les différentes régions de France pour trouver les candidates qui pourront avoir le privilège de participer au concours de Miss France 2023, et ainsi la remplacer. 30 candidates ont ainsi remporté le titre de miss régionale. Ce samedi 17 décembre, nous avons toutes pu les découvrir sur le podium de la cérémonie retranscrite sur TF1.

Après plusieurs semaines de préparation, les jeunes femmes ont tenté de se démarquer les unes des autres. Finalement, en fin de soirée, une seule d’entre elles a remporté l’écharpe de Miss France 2023. Diane Leyre a couronné Indira Ampiot, qui représentait ce soir-là la Guadeloupe.

Les autres candidates de Miss France 2023 ne sont pas pour autant parties les mains vides. Au contraire, elles aussi ont été couvertes de cadeaux de la part des marques partenaires du concours de beauté. Aussi, elles ne retomberont pas dans l’anonymat. Effectivement, si elles n’ont pas décroché le titre de Miss France 2023, elles gardent bien évidemment leur titre de miss régionale et seront ainsi invitées et sollicitées au sein de leur région.

L’annonce choc, quelques semaines après son élection

Mais voilà, quelques semaines après l’élection des miss régionales : coup de théâtre ! L’une d’entre elles vient de faire une annonce choc. “Je renonce à mon titre de Miss Centre-Val de Loire pour des raisons personnelles”, a inscrit Coraline Lerasle sur son compte Instagram, aujourd’hui passé en mode privé.

A son tour, la déléguée régionale du comité Miss France a réagi à cette information inattendue. “Coraline m’a contactée pour me faire part de son choix de renoncer à son titre. Je respecte sa décision”, a expliqué Stéphanie Chanoine Talata à La Nouvelle République.

You May Also Like

More From Author