Niger: l’UE condamne une « tentative de déstabiliser la démocratie »

Estimated read time 1 min read
L’Union européenne a condamné mercredi, par la voix de son chef de la diplomatie, « toute tentative de déstabiliser la démocratie et (de) menacer la stabilité du Niger », où le président Mohamed Bazoum est retenu par des membres de la garde présidentielle.
 
Le chef de la diplomatie des Vingt-Sept, Josep Borrell, s’est dit « très préoccupé par les événements en cours à Niamey », dans un message diffusé sur le réseau social Twitter rebaptisé « X ». Il a précisé que l’UE s’associait à la condamnation de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (Cédéao).

You May Also Like

More From Author