Ouagadougou, Bamako et Niamey pensent à lancer une compagnie aérienne commune

Estimated read time 2 min read
Une rencontre à Bamako entre les ministres burkinabè, malien et nigérien de l’Économie a porté sur les grands axes de développement des trois pays de l’Alliance des États du Sahel (AES).
À l’issue de cette séance de travail, les trois ministres ont formulé plusieurs recommandations parmi lesquelles la création d’une compagnie aérienne commune aux États de l’alliance et la mise en place d’un fonds de stabilisation et d’une banque d’investissement de l’AES.
“Les ministres ont aussi souligné la nécessité d’améliorer la connectivité entre les trois États de l’espace AES à travers la conception et la mise en œuvre de programmes de réseaux routier, aérien, ferroviaire et fluvial”, a stipulé le communiqué.
Entre autres, les ministres ont formulé les recommandations suivantes:
  • l’amélioration de la libre circulation des personnes dans l’espace AES ;

  • la construction et le renforcement des projets d’infrastructures (barrages, pistes rurales, routes, périmètres pastoraux, parc de vaccination des animaux, etc.) ;

  • la mise en place d’un dispositif de sécurité alimentaire commun aux trois États de l’AES à travers des organes dédiés (stocks de sécurité alimentaire, Systèmes d’Alerte Précoce, observatoires des marchés agricoles).

You May Also Like

More From Author