Ouganda: 17 personnes mortes de l’anthrax en novembre

Estimated read time 1 min read
Au moins 17 personnes sont mortes de la fièvre charbonneuse (anthrax en anglais) dans un district du sud de l’Ouganda en novembre, a déclaré jeudi à l’AFP un responsable local, précisant que « la situation est sous contrôle ».
 
La bactérie Bacillus anthracis, qui survit des dizaines d’années sous forme de spores dans les terres où ont été enterrés par le passé des animaux morts de l’anthrax ou porteurs de la maladie, est transmissible à l’homme et potentiellement mortelle dans ses formes les plus rares.

You May Also Like

More From Author