0 3 minutes 2 mois
AP- L’élection du président de la Fédération sénégalaise de football, avec désormais deux   (Augustin Senghor et Mady Touré) à départager samedi 7 août à CICAD, répond à des modalités.  Si le fichier est toujours source de polémique, on parle de plus de 380 délégués pour un total de plus de  400 voix.

Qui vote ?

Les délégués dûment mandatés par les membres et répartis seront les votants. D’après l’article 22 des dispositions de la FSF ils sont répartis de la manière suivante :

– pour les clubs de Ligue 1 : 1 délégué par club avec 3 voix chacun ;
– pour les clubs de Ligue 2 : 1 délégué par club avec 2 voix chacun ;
– pour les clubs du Championnat national amateur : 1 délégué par club avec 1 voix chacun ;
– pour chaque ligue régionale : 2 délégués avec une voix chacun ;
– pour les groupements associés et groupes d’acteurs du football :
– pour l’ONCAV : 2 délégués avec 1 voix chacun ;
– pour les autres membres (UASSU, football féminin, Beach football, le Futsal, le football corporatif, etc.) : 1 délégué avec 1 voix chacun.

Comment se déroule-t-il ?

L’Assemblée Générale ne peut valablement prendre des décisions que lorsque la majorité absolue (50% + 1) des membres ayant le droit de vote est représentée.

Si le quorum n’est pas atteint, une seconde Assemblée Générale a lieu au plus tard 15 jours après la première, avec le même ordre du jour.

Les élections se font à bulletin secret. Pour qu’une membre soit élu, il lui faut la majorité absolue (50% + 1) des suffrages valablement exprimés. Au second tour, restent en lice les deux candidats pour un même poste ayant obtenu le plus grand nombre de suffrages. Une situation qui risque de ne pas voir le jour pour le poste de président de la FSF puisqu’on aura sauf surprise majeure que deux candidats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *