Raisina Dialogue : « L’Inde a tenu parole et a fourni des vaccins à plus de 80 pays » (Premier ministre Modi)

« L’Inde a tenu parole et a fourni des vaccins à plus de 80 pays » (Premier ministre Modi)

AP- » L’Inde une parole ténue et un fourni des vaccins à plus de 80 paie ». Les propositions sont du Premier Ministre indien Narendra Modi qui s’exprimait lors de la sixième édition du Dialogue virtuel Raisina.

 
Le 13 avril dernier, le Premier Ministre Modi a plaidé en faveur d’une action mondiale pour vaincre le COVID-19. Il a déclaré que la pandémie était l’occasion de remodeler l’ordre mondial et de créer des systèmes permettant de faire face aux problèmes d’aujourd’hui et aux défis de demain. Il a souligné les efforts entrepris par l’Inde pour la protection de sa population et a également salué ceux des autres pays à la réponse à la pandémie, à leurs façons « sans prétention ».
Affirmant que l’humanité ne pourra vaincre la pandémie que si « nous tous, partout, quelle que soit la couleur de nos passeports, nous en sortons », le PM Modi a déclaré que l’espoir compte autant pour les citoyens des pays les plus riches que pour les moins fortunés.
 
Au cours de cette pandémie en Inde, avec nos ressources limitées nous avons, à notre humble façon, essayé de joindre le geste à la parole. Nous sommes efforcé de protéger nos 1,3 milliard de citoyens de la pandémie, dit-il. Dans le même temps, « nous avons autant essayé de soutenir les efforts de réponse à la pandémie déployés par d’autres pays », a déclaré le Premier ministre indien dans son discours inaugural lors du Dialogue virtuel de Raisina.
 
Notant que cette année-ci, en dépit de « nombreuses contraintes », l’Inde a fourni des vaccins à plus de 80 paie ». « Nous continuerons à partager nos expériences, notre expertise et aussi nos ressources avec l’humanité entière dans la lutte contre la pandémie », a-t-il annoncé.
 
L’Inde a également favorisé l’accès aux médicaments et fait don de vaccins au Sénégal en complément de ses efforts dans la lutte contre la pandémie.
 
Le Premier Ministre indien Narendra Modi a également souligné « la nécessité de penser à l’humanité entière et pas seulement à ceux qui se trouvent de notre côté de la frontière », et a déclaré que l’humanité dans son ensemble devait être au centre de la réflexion et de l’action.
 
« La pandémie de COVID-19 nous a donné l’occasion de remodeler l’ordre mondial, de réorienter notre pensée. Nous devons créer des systèmes qui répondent aux problèmes d’aujourd’hui et aux défis de demain », a-t-il ajouté.
 
A noter que le président du Rwanda, Paul Kagamé, et la Première Ministre du Danemark, Mette Frederiksen, ont également pris la parole lors de l’événement au cours duquel le Premier Ministre Modi a qualifié la situation actuelle de « moment décisif dans l’histoire de l’humanité ». Depuis plus d’un an, le monde est ravagé par cette pandémie universelle, dont la dernière de ce type remonte à un siècle.
 
Bien que l’humanité ait été confrontée à de nombreuses maladies infectieuses depuis lors, le monde actuel n’est pas suffisamment préparé pour faire face à la pandémie de COVID-19.
 
Le Premier Ministre indien a mentionné comment l’Inde a encouragé une réponse régionale coordonnée à la crise et a partagé des médicaments et des équipements de protection avec plus de 150 pays l’année dernière.
En ce qui concerne l’exportation de vaccins vers d’autres pays, il a déclaré : « Nous savons que l’approvisionnement a été modeste. Nous savons que les besoins sont énormes. Nous savons qu’il faudra beaucoup de temps avant que l’humanité entière puisse être vaccinée ».
 
Narendra Modi a également mentionné les « horreurs » de la première et de la deuxième guerre mondiale, affirmant qu’elles ont contraint à l’émergence d’un nouvel ordre mondial.
 
Organisé par la Fondation Observer Research (ORF), un groupe de réflexion, en partenariat avec le ministère des Affaires Etrangères, le Raisina Dialogue est la première conférence indienne sur la géopolitique et la géo-économie, et sa sixième édition se déroule actuellement du 13 au 16 avril 2021.
afriquepresse

Add your Biographical Info and they will appear here.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *