Réforme des retraites : Élisabeth Borne assure que « l’âge de 65 ans n’est pas un totem »

Estimated read time 2 min read

AP- Une réforme qui se dévoile petit à petit. Invitée sur France Info ce mardi, Élisabeth Borne a de nouveau évoqué la réforme des retraites qui doit être présentée le 23 janvier en conseil des ministres en vue d’une application « avant l’été prochain », comme le rappelait Emmanuel Macron lors de ses vœux de fin d’année . La Première ministre qui doit rencontrer les partenaires sociaux ce mardi et mercredi a fait un premier geste en leur faveur en affirmant que l’âge légal de départ à la retraite fixé à 65 ans par Emmanuel Macron lors de la campagne « n’est pas un totem » et que « d’autres solutions qui permettent d’atteindre notre objectif », à savoir « l’équilibre du système de retraite à l’horizon 2030 ».

Une réforme présentée le 23 janvier

Le gouvernement n’ira en revanche « pas au-delà de 43 années de cotisation pour une retraite à taux plein », comme cela est déjà prévu par une précédente réforme. « Personne ne devra travailler 47 ou 48 ans », a-t-elle assuré. De même « l’âge d’annulation de la décote (…) ne bougera pas, il restera à 67 ans », a ajouté la Première ministre.

Par ailleurs, la revalorisation de petites pensions, à 85% du Smic – soit environ 1 200 euros net – pour une carrière complète, devrait seulement concerner les futurs retraités. « Ma priorité c’est que ce soient les actifs qui vont devoir travailler un peu plus longtemps qui en bénéficient », a-t-elle expliqué.

Enfin concernant le calendrier, Élisabeth Borne a donc expliqué que la réforme serait présentée le 23 janvier en conseil des ministres. Ensuite, le texte sera examiné à l’Assemblée nationale début février, a expliqué la Première ministre, sans préciser s’il s’agira d’un budget rectificatif ou d’un projet de loi ordinaire.

You May Also Like

More From Author