October 18, 2021
  • Sénégal, DAKAR
  • ( 221) 77 443 98 69 / 77 280 71 83 / ( 223) 71 46 83 66 / 79 50 87 13
  • Dakar Sénégal
0 2 minutes 1 mois

AP- Après le Pérou, la Bolivie a rétabli ses relations avec la «République arabe sahraouie démocratique (RASD)». Le ministère bolivien des Affaires étrangères annonce que «dans le cadre de la visite du ministre des Affaires étrangères de la République arabe sahraouie démocratique, M. Salem Ould Salek, à La Paz, exprime son engagement à renforcer les relations diplomatiques existantes entre les deux pays, qui ont débuté le 14 novembre 1982».

«Les relations diplomatiques ont été interrompues par un communiqué malavisé diffusé le 20 janvier 2020, sous le gouvernement de facto de Jeanine Añez, qui ne reflète pas l’engagement universel à lutter contre le colonialisme et la préservation de la paix, traditionnellement soutenu par le gouvernement bolivien», précise la même source dans un communiqué publié ce jeudi 16 septembre.

Pour mémoire, suite au coup d’Etat du 10 novembre 2019 contre l’ancien président Evo Morales, La Paz avait suspendu ses liens avec la «RASD». Une décision justifiée alors par la volonté d’observer «une neutralité constructive et l’engagement de soutenir les efforts des Nations unies et de la communauté internationale afin que les parties parviennent à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable conformément aux principes et objectifs de la Charte des Nations unies».

Depuis le 18 octobre 2020, la Bolivie a un nouveau président. Luis Arce, ancien ministre de l’Economie sous l’ère Morales, a remporté les élections présidentielles sous la bannière du Mouvement vers le Socialisme, le parti fondé par Evo Morales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *