Sahara : L’Irlande dément une «réduction» de son engagement auprès de l’ONU – Agence panafricaine de Presse – AFRIQUE PRESSE
June 25, 2022
  • Sénégal, DAKAR
  • ( 221) 77 443 98 69 / 77 280 71 83 / 79 50 87 13
  • Dakar Sénégal
0 3 minutes 8 mois

AP- Le ministère irlandais de la Défense a démenti, dimanche, une «réduction» de l’engagement de l’Irlande auprès de l’ONU, après le retrait de casques bleus irlandais mobilisés jusqu’ici dans la mission des Nations Unies du Sahara occidental (MINURSO). Selon Irish Examiner, les membres militaires irlandais faisaient partie du contingent de la mission jusqu’en juillet dernier.

Ainsi, un porte-parole du ministère de la Défense a déclaré que l’Irlande reste «attachée à la paix dans la région», en expliquant que «le retrait de deux personnels découle de la nécessité de consolider les déploiements opérationnels actuels dans le contexte des engagements supplémentaires de l’Irlande ces dernières années envers les opérations de maintien de la paix». «L’Irlande reste un fervent partisan du rôle des Nations Unies et de son engagement au Sahara occidental. Le retrait ne représente en aucun cas une réduction de notre engagement envers la mission ou du rôle de l’ONU à cet égard», conclut le département.

Le ministère irlandais de la Défense répondait à une question du député du Parti vert, Patrick Costello. Ce dernier a appelé son pays à «soulever la question de l’autodétermination de la région au Conseil de sécurité de l’ONU» pendant que l’Irlande occupe l’un des sièges non permanent audit conseil. L’homme politique proche du Polisario a appelé son pays à faire «pression pour qu’un mandat sur les droits de l’Homme soit ajouté à la mission de la MINURSO lors du vote du Conseil de sécurité», prévu ce mercredi.

«Notre siège à la table du Conseil de sécurité et le fait que nous ayons du personnel irlandais sur le terrain signifient que nous avons la responsabilité d’agir. Notre propre rhétorique sur les droits de l’Homme et le droit international, si elle doit être plus que de simples mots vides de sens, fait le cas moral pour agir», a-t-il déclaré.

Il y a deux semaines, le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire d’Irlande, James Mcintyre a été reçu à Rabat par le chef de la diplomatie marocaine Nasser Bourita, auquel il a présenté les copies figurées de leurs lettres de créance en qualité de représentants de son pays au Maroc.