0 2 minutes 1 mois
AP- « Les sanctions occidentales sont à l’origine de la hausse du pétrole. Se priver du pétrole russe est un suicide politique. Commettre un tel autodafé, un tel suicide économique, c’est évidemment leur problème », déclare le Président russe lors d’une réunion dédiée au secteur pétrolier.
 
Vladimir Poutine a critiqué les sanctions occidentales à l’égard de la Russie, notamment concernant un futur possible embargo européen sur le pétrole russe.  
 
D’ailleurs, il a assuré qu’en raison des sanctions occidentales, il serait désormais impossible de « refaire des affaires comme avant » et qu’il fallait donc revoir leur manière de commercer.
 
« Dans les nouvelles conditions, il est important non seulement d’extraire le pétrole, mais aussi de construire toute la chaîne jusqu’au consommateur final », a développé le Président.
 
Il a également assuré que l’État ferait « tout pour changer le business model des entreprises », « améliorer la logistique », ou encore « permettre les règlements en monnaie nationale », autant de domaines où les sanctions occidentales ont fragilisé l’économie russe.
 
Pour rappel, depuis le début de l’offensive russe en Ukraine le 24 février, les 27 Etats de l’U.E s’efforcent de réduire leur dépendance  aux hydrocarbures russes mais ils n’ont pas réussi pour l’instant à s’entendre concernant un arrêt progressif des achats de pétrole russe.