0 7 minutes 3 semaines
Le tant attendu match amical entre le Sénégal et l’Algérie a tenu toutes ses promesses. Dans la magnifique enceinte du stade Abdoulaye Wade, les deux équipes se sont livrées à un beau duel. Comme lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2019, c’est l’Algérie qui l’a emporté (1-0). Une défaite qui laisse un goût amer et beaucoup de frustration aux Lions, qui n’ont pas eu beaucoup de réussite dans cette rencontre prestigieuse. Une défaite qui a suscité des inquiétudes sur la forme de certains cadres de l’équipe qui ont passé à côté de leur match. Toutefois, Lamine Camara a honoré sa première sélection.  
Edouard Mendy (Gardien de but)
 
Avec la domination du Sénégal en première période, Edouard Mendy a passé les 45 premières minutes plutôt tranquilles. En seconde période, le dernier rempart des Lions n’a pas été beaucoup sollicité. Malheureusement, sur le but algérien marqué par Farès Chaibi, l’ancien gardien de Chelsea n’est pas exempt de reproches. Une prestation qui ne rassure pas à quelques mois de la Coupe d’Afrique des Nations.
 
Youssouf Sabaly (Latéral Droit)
 
Incertain pour le match, Youssouf Sabaly a finalement pu tenir sa place. Fidèle à ses habitudes, le latéral droit sénégalais s’est montré très offensif en créant souvent le danger dans le camp algérien. Sans aucun doute, le meilleur sénégalais au cours des 60 premières minutes, il a malheureusement dû quitter ses partenaires en raison d’une blessure aux adducteurs. Krépin Diatta, qui l’a remplacé à la 62e minute, a failli égaliser d’une frappe lointaine (90+5).
Kalidou Koulibaly (Défenseur central)
 
Le capitaine des Lions n’a pas été beaucoup inquiété par les attaquants algériens. Toujours précis, dans ses relances vers l’avant, il a tenté d’apporter un surnombre en attaque. Moins heureux dans ses montées sur les balles aériennes, il a, comme son partenaire en défense centrale, Moussa Niakhaté, livré une bonne prestation en défense.
 
 Moussa Niakhaté (Défenseur central)
 
Solide dans les duels et concentré sur ses interventions défensives, Moussa Niakhaté n’a pas été trop inquiété par les attaquants algériens. Même s’il s’est montré moins précis dans ses relances offensives, le joueur de Nottingham Forest (Premier League) a réalisé une prestation assez correcte.
 
Abdou Diallo (Latéral Gauche)
 
Repositionné au poste de latéral gauche, Abdou Diallo a bien sécurisé son couloir, minimisant l’impact de Mahrez (remplacé par Ismail Jakobs à la 85e minute). Toujours sobre et sérieux dans ses interventions offensives, le joueur récemment transféré aux Émirats arabes unis a manqué de peser sur les phases offensives.
 
Ismail Pathé Ciss (Milieu de terrain)
 
Dans son rôle de milieu défensif, il a été très agressif en début de match en perturbant les relances algériennes. Toutefois, il s’est montré moins à l’aise dans les phases offensives (remplacé par Cheikhou Kouyaté à la 86e minute). En seconde période, il a tenté de jouer plus vers l’avant sans succès.
Pape Matar Sarr (Milieu de terrain)
 
Très en forme en début de partie, il a essayé, par sa technique et sa vitesse, de porter le jeu de l’équipe du Sénégal. D’ailleurs, c’est lui qui a offert la première occasion du match à Sadio Mané, qui n’a pas réussi à conclure. Auteur d’une bonne première mi-temps, il s’est éteint en seconde période. Lamine Camara, qui l’a remplacé à la 70e minute, a réalisé une bonne entrée. Avec sa technique en mouvement et son jeu vers l’avant, le champion d’Afrique U20 a montré de belles choses et a indéniablement marqué des points en vue de la Coupe d’Afrique des Nations en Côte d’Ivoire.
 
Gana Gueye (Milieu de Terrain)
 
Dans son rôle de milieu relayeur, il a essayé de réguler le jeu des Lions. Toutefois, ses pertes de balle ont exposé à plusieurs reprises l’équipe du Sénégal. Malgré sa grande expérience (103 sélections), Gana n’a pas beaucoup pesé sur le jeu des Lions. Moins tranchant ces derniers temps, le joueur le plus capé de l’équipe nationale du Sénégal a été bousculé par les jeunes Farés Chaibi (20 ans) et Ramis Zerrouki (25 ans). Il est évident qu’il doit en faire davantage s’il ne veut pas perdre sa place au profit des jeunes comme Lamine Camara ou encore Dion Lopy.
 
Sadio Mané (Attaquant)
 
Avec trois tentatives en 10 minutes, Sadio Mané s’est créé quelques bonnes situations sans toutefois parvenir à trouver la faille. Très actif sur le front de l’attaque, le numéro 10 des Lions n’a pas eu beaucoup de réussite dans cette rencontre prestigieuse. Un peu frustré, l’ancien joueur de Liverpool a montré une certaine nervosité en fin de match. Peut-être que le manque de réussite de l’équipe en est la cause.
 
Iliman Ndiaye (Attaquant)
 
En difficulté à Marseille en début de saison, Iliman Ndiaye avait l’occasion de retrouver un peu de confiance avec ce match en sélection. Technique et percutant, il a posé quelques problèmes à la défense algérienne, offrant même un bon ballon à Sadio Mané qui n’a pas pu conclure (à la 36e minute). En seconde période, il a continué sur le même rythme en mettant en difficulté son adversaire direct, Ait Nouri. Alors qu’il semblait être dans le match, il a été remplacé par Habib Diallo à la 70e minute.
 
 Nicolas Jackson (Attaquant)
 
Titularisé au poste d’avant-centre en l’absence de Boulaye Dia, blessé, Nicolas Jackson a disputé son troisième match en tant que titulaire en équipe nationale et a montré de bonnes choses. Puissant et percutant, Nicholas Jackson a posé quelques problèmes à la charnière centrale Mandi-Bensebaini. Cependant, l’attaquant de Chelsea, tout comme les autres attaquants, n’a pas eu beaucoup de réussite dans ce match. Son coup de tête raté à la 85e minute, sur un centre de Sadio Mané, symbolise le manque de réussite de l’équipe du Sénégal.