Syrie: cinq combattants pro-régimes tués dans une attaque de l’EI dans la province de Hama

Estimated read time 2 min read

AP- Cinq combattants pro-régime ont été tués jeudi 15 décembre lors d’une attaque du groupe État islamique dans l’est de la province centrale de Hama, en Syrie. Ce bilan porte à 21 le nombre de soldats syriens tués par les jihadistes en moins de deux semaines.

Des dizaines d’offensives terrestres lancées par l’armée syrienne et ses alliés et des centaines de raids aériens menés par l’aviation russe ne sont pas parvenus à réduire les capacités opérationnelles du groupe État islamique dans le désert central de Syrie.

Depuis début décembre, les jihadistes ont nettement accru leurs attaques contre les troupes gouvernementales, mettant à profit une météo favorable aux déplacements furtifs dans le désert et entravant les interventions de l’aviation.

Cinq combattants pro-régime ont été tués jeudi 15 décembre lors d’une attaque du groupe État islamique dans l’est de la province centrale de Hama, en Syrie. Ce bilan porte à 21 le nombre de soldats syriens tués par les jihadistes en moins de deux semaines.

Des dizaines d’offensives terrestres lancées par l’armée syrienne et ses alliés et des centaines de raids aériens menés par l’aviation russe ne sont pas parvenus à réduire les capacités opérationnelles du groupe État islamique dans le désert central de Syrie.

Depuis début décembre, les jihadistes ont nettement accru leurs attaques contre les troupes gouvernementales, mettant à profit une météo favorable aux déplacements furtifs dans le désert et entravant les interventions de l’aviation.

Les combattants du groupe EI ont poussé l’audace jusqu’à occuper pendant plus d’une journée une localité à l’est de Homs, et sont parvenus à couper pendant des heures l’autoroute reliant Damas à Deir Ezzor.

Début décembre, l’armée syrienne a perdu le contact avec une patrouille dans l’est du pays. Ses membres sont portés disparus.

Les jihadistes privilégient les embuscades contre des convois et des patrouilles qu’ils attaquent après avoir fait exploser des engins piégés, et les assauts contre des positions reculées.

You May Also Like

More From Author