TAS: « Salif Sadio et ses hommes sont à la marge de toutes les règles établies »

Estimated read time 2 min read
AP- Le 24 janvier dernier, quatre de nos militaires tombaient dans l’exercice de leur mission, sur l’axe Kampanti-Kappa-Kambagol, en Gambie, à la suite d’une attaque perpétrée par des assaillants se réclamant du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc). Sept autres d’entre eux sont actuellement retenus en otage. Mais, « en exhibant nos Jàmbaars en détention dans une mise en scène sinistre, comme des trophées de guerre, Salif Sadio et ses hommes ont montré une fois de plus qu’ils sont à la marge de toutes les règles établies. Ils violent le droit international, la dignité humaine et bafouent les principes des civilisations africaines, sans état d’âme. Nous le condamnons avec la dernière énergie », a déploré la République de Valeurs. 
A travers un communiqué, Thierno Alassane Sall & Cie soulignent, dans le même temps, que « le peuple sénégalais dans toute sa diversité vient de témoigner de son attachement à l’unité de la nation, lors de la victoire de l’équipe nationale de football à la Coupe d’Afrique des Nations ». Une unité manifestée qui doit « être renouvelée autour de nos forces de défense et de sécurité, qui se dévouent au quotidien face aux enjeux fondamentaux que sont la défense de la patrie, la sécurité nationale et l’intégrité du territoire », ajoute la Rv. 
 
Car, relève le communiqué, « à l’heure où pèsent des menaces de déstabilisation dans plusieurs pays de la sous-région, la souveraineté de notre pays doit demeurer une préoccupation majeure. Cela commence par la reconnaissance des efforts immenses fournis par nos soldats pour pacifier la région. Nous devons, plus que jamais, être conscients de l’engagement des forces de défense et de sécurité, prêtes à sacrifier leur vie, au nom de la patrie ».
 
Ils pensent ainsi que la nation doit se mobiliser pour ne pas oublier ces soldats. 
« La République des Valeurs/Réewum Ngor exhorte les autorités à explorer toutes les possibilités afin d’obtenir la libération immédiate, et sans conditions, de nos soldats retenus actuellement en otage, mais plus largement pour mettre fin à ce conflit, qui n’a que trop duré », ont-ils précisé, s’inclinant devant la mémoire des défunts et rendant hommage aux militaires disparus pour les services rendus à la nation.

You May Also Like

More From Author