Turquie: un tribunal acquitte 103 amiraux à la retraite accusés de «coup d’État» par Erdogan

Estimated read time 2 min read

AP- Un tribunal turc a acquitté mardi 103 amiraux à la retraite que le président Recep Tayyip Erdogan avait accusé l’an dernier de préparer un « coup d’État », ont annoncé les médias d’État.

L’affaire remonte à début avril 2021. Dans une lettre ouverte, 103 amiraux à la retraite s’étaient inquiétés des effets juridiques d’un projet du président turc baptisé « Canal Istanbul ». Ce projet, que Recep Tayyip Erdogan promeut depuis plus de dix ans, consiste à creuser un canal dans l’ouest d’Istanbul, entre la mer Noire et la mer de Marmara, pour alléger le trafic sur le détroit du Bosphore. Les anciens militaires redoutaient que ce canal ne remette en cause la convention de Montreux de 1936, qui consacre la souveraineté de la Turquie sur ces détroits.

Le parquet fait appel

Le président Erdogan avait qualifié la lettre de « malveillante »« inacceptable » et dénoncé une tentative de « coup d’État politique ». Le parquet d’Ankara avait aussitôt réagi, réclamant jusqu’à douze ans de prison contre les amiraux, dont une partie avaient été placés en garde à vue, puis libérés. La justice a finalement estimé, contre l’avis du président, qu’ils n’avaient pas commis de crime. Les 103 amiraux ont donc été acquittés ce mardi 20 décembre, néanmoins le parquet a fait appel.

Le pouvoir turc, qui avait plusieurs fois laissé planer le doute ces dernières années sur la pérennité de la convention de Montreux, l’a pourtant invoquée dès le début de la guerre en Ukraine pour fermer ses détroits au passage des navires de guerre.

You May Also Like

More From Author