October 18, 2021
  • Sénégal, DAKAR
  • ( 221) 77 443 98 69 / 77 280 71 83 / ( 223) 71 46 83 66 / 79 50 87 13
  • Dakar Sénégal
0 6 minutes 3 mois

AP- Depuis le 27 juillet, l’Espagne est le premier pays d’Europe en proportion de secondes doses administrées par rapport à sa population. Elle pourrait même prochainement se classer en tête au niveau mondial, devant le Canada.

Très marquée par les vagues successives de Covid-19, l’Espagne a réagi en conséquence. Depuis mardi 27 juillet, nos voisins d’Outre-Pyrénées ont dépassé le Royaume-Uni en proportion de secondes doses administrées par rapport à la population, rapporte le quotidien El Pais. L’Espagne devient ainsi le pays d’Europe qui compte le plus fort taux d’habitants au schéma vaccinal complet (55,93%), selon la base de données statistique Our World in Data. Et ces prochaines heures, elle pourrait même devenir le pays avec la proportion de double-vaccinés la plus élevée parmi les 50 nations les plus peuplées au monde, devant le Canada. Leader actuel avec 56,74%, le pays nord-américain communique en effet ses données avec un jour d’avance par rapport à Madrid.

Si Our World in Data ne prend pas en compte les personnes vaccinées avec une seule dose (soit parce qu’elles possèdent des anticorps, soit parce qu’elles ont reçu une injection de Janssen), il dégage néanmoins une tendance claire et nette. À ce rythme, l’objectif de vacciner complètement 70% de la population sera atteint fin août, conformément au calendrier fixé par le premier ministre Pedro Sanchez début avril. Insuffisant cependant pour atteindre l’immunité collective, qui nécessiterait la vaccination de 80 à 90% de la population, à cause des nouveaux variants plus contagieux. En attendant, l’Espagne peut se targuer d’être en avance sur la France, le Royaume-Uni, l’Italie, l’Allemagne, et même les États-Unis.

  • La France à la traîne

Mardi 27 juillet, la France a franchi la barre symbolique des 50% de vaccinés complets, a annoncé la Direction générale de la Santé. Mais en se basant sur le référentiel d’Our World in Data, l’Hexagone ne compte que 45,26% de personnes au schéma vaccinal complet, soit plus de dix points de moins que son voisin espagnol. Le ministère de la Santé reste d’ailleurs conscient du retard accumulé, mais a indiqué que l’écart se réduisait, notamment avec l’Italie, et que la France se trouvait «en phase de rattrapage très rapide». Elle reste, pour l’heure, la mauvaise élève du top 7.

  • Le Royaume-Uni talonne l’Espagne

Tout juste dépassé par l’Espagne, le Royaume-Uni dispose néanmoins d’un bon ratio de 55,18% de double-vaccinés, selon Our World in Data, soit le troisième meilleur total du top 7. Depuis quelques jours, le nombre de cas de Covid-19 est d’ailleurs reparti à la baisse sur l’île, alors qu’aucune mesure restrictive n’a été prise dans les jours ou semaines précédentes. Le nombre de décès et d’hospitalisations a aussi drastiquement diminué. Signe d’un début d’immunité collective ? Il est sans doute trop tôt pour le dire, car les potentielles conséquences du «Freedom day», jour de levée des restrictions au Royaume-Uni, ne sont pas encore connues.

  • L’Italie et l’Allemagne au coude-à-coude

Nos voisins transalpins et d’Outre-Rhin progressent, eux, quasiment au même rythme. Ainsi, l’Allemagne dispose de 49,88% de personnes au schéma vaccinal complet, contre 49,77% pour l’Italie, se classant respectivement au quatrième et cinquième rang du top 7. Mais les deux pays usent de méthodes différentes pour encourager à la vaccination. Pour l’heure, l’Allemagne se refuse à utiliser un passe sanitaire, mais «les vaccinés auront certainement plus de libertés que les non-vaccinés» dans les prochaines semaines, a averti Helge Braun, directeur du cabinet de la chancellerie. Mais depuis le printemps, les Allemands doivent présenter un test négatif pour se rendre au restaurant, dans les bars, cinémas ou stades, mais également pour aller chez le coiffeur.

Au contraire, l’Italie a, elle, choisi de miser sur le passe sanitaire, qui entrera en vigueur dès le 6 août. Baptisé Green Pass, il devra être présenté pour fréquenter les salles des bars et des restaurants, visiter un musée, se rendre dans une piscine ou encore s’asseoir dans un fauteuil de cinéma ou de théâtre.

  • Entre le Canada et les États-Unis, le grand écart

Si le Canada trône (pour l’instant) au sommet du top 7, avec 56,74% de double vaccinés, les États-Unis, eux, ne suivent pas le rythme. Avec 48,83% de personnes au schéma vaccinal complet, le pays nord-américain se classe sixième, juste devant la France. Mardi 27 juillet, Joe Biden a d’ailleurs durci le ton, en indiquant que la vaccination obligatoire était «à l’étude» pour les employés de l’État fédéral. Le port du masque à l’intérieur a également été rétabli dans les zones à risque, même pour les personnes vaccinées, alors que les autorités sanitaires du pays le jugent inutile pour ces dernières.

Le Canada poursuit, lui, sa route vers l’immunité. Mardi, le premier ministre Justin Trudeau a d’ailleurs indiqué que le pays avait reçu suffisamment de vaccins pour proposer deux doses à tous les Canadiens admissibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *