0 2 minutes 4 mois

AP- A la joie de la victoire, se mêle aussi l’espoir d’un avenir meilleur. Avec ses ressources naturelles, la Zambie est un pays plein de potentiel, et qui est le deuxième producteur de cuivre en Afrique. Les Zambiens attendent donc du nouveau président qu’il améliore leurs conditions de vie.

© MARCO LONGARI/AFP or licensors

Depuis l’annonce des résultats de la présidentielle, ce sont les mêmes scènes dans les rues de la capitale zambienne : les partisans d’Hakainde Hichilema, qui célèbrent la victoire de leur candidat. Après 6 tentatives, l’éternel opposant accède enfin à la fonction suprême. Pour le plus grand bonheur de ses supporters.

 » Dieu merci, le président élu Hakainde Hichilemba a libéré la Zambie, c’est comme si nous avons à nouveau obtenu l’indépendance », explique Edward Chinimba, qui habite à Lusaka.

À la joie de la victoire, se mêle aussi l’espoir d’un avenir meilleur. Avec ses ressources naturelles, la Zambie est un pays plein de potentiel, et qui est le deuxième producteur de cuivre en Afrique. Les Zambiens attendent donc du nouveau président qu’il améliore leurs conditions de vie.

« Je pense qu’il a beaucoup de travail à faire. C’est le vote des jeunes qui l’a conduit à la victoire et il doit immédiatement s’attaquer au problème du chômage et à un certain nombre de défis qui affectent le peuple zambien, en dehors de l’économie qui s’effondre », explique Philip Brendel, un commerçant.

Lors de son premier discours, Hakainde Hichilema a promis une meilleure démocratie et un respect des droits de l’homme, après ce qu’il considère comme des années de régime brutal du président sortant Edgar Lungu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *