0 4 minutes 3 semaines
AP- Plusieurs événements sportifs prévus vendredi et ce weekend ont été annulés en signe de respect suite au décès de la reine Elizabeth II, à laquelle plusieurs figures du monde sportif ont tenu à rendre hommage.
 
Les responsables des courses hippiques britanniques ont suspendu les compétitions après le décès de la monarque britannique, qui a manifesté une passion intense pour ce sport tout au long de sa vie.
 
De même que la fédération écossaise de rugby, qui a décidé de suspendre toutes les compétitions domestiques prévues ce weekend, dont le match de préparation au Mondial de l’équipe féminine face à l’Espagne programmé dimanche.
 
Avant cela, l’England and Wales Cricket Board (ECB) avait déclaré que le match de vendredi entre l’Angleterre et l’Afrique du Sud n’aurait pas lieu.
 
Le championnat PGA de Wentworth, près de Londres, a lui été suspendu jeudi soir lorsque la nouvelle du décès de la reine de 96 ans a été annoncée et il a ensuite été confirmé qu’il n’y aurait pas de match vendredi.
 
– Minute de silence –
En revanche, le match de football de Manchester United en Ligue Europa contre la Real Sociedad a bien eu lieu, mais une minute de silence a été observée avant le coup d’envoi et les joueurs ont porté des brassards noirs.
 
La Premier League anglaise a déclaré qu’elle était « profondément attristée » par le décès de la reine, la fédération ajoutant qu’elle prendra une décision dès que possible concernant ses prochaines rencontres après avoir discuté avec le gouvernement britannique et le monde sportif.
 
Plusieurs sportifs de renom ont également rendu hommage à la reine, comme la légende brésilienne du football Pelé.
 
« Je suis un grand admirateur de la reine Elizabeth II depuis la première fois que je l’ai vue en personne, en 1968, lorsqu’elle est venue au Brésil pour être témoin de notre amour du football et qu’elle a fait l’expérience de la magie d’un Maracana plein à craquer », a-t-il tweeté. « Ses actes ont marqué des générations. Cet héritage sera éternel. »
 
Le président de World Athletics, Sebastian Coe, a déclaré que la reine avait fait preuve d’un « leadership, d’une grâce, d’une sagesse et d’une force d’âme exceptionnels ».
 
« Je n’oublierai jamais son engagement total en faveur du succès des Jeux olympiques et paralympiques de Londres 2012 », a déclaré M. Coe. « Elle a été une source de continuité et de réconfort, et elle nous manquera cruellement à tous ».
 
Mo Farah, le grand champion olympique britannique de course de fond, a déclaré que rencontrer la monarque avait été « l’un des plus grands honneurs de (sa) vie ».
 
L’Association américaine de tennis a annoncé qu’il y aurait « un moment de silence et un montage photo » en hommage à la reine lors de l’US Open jeudi. Le Grand Chelem britannique de Wimbledon a lui transmis sa « plus profonde sympathie et [ses] sincères condoléances à la famille royale à l’occasion du triste décès de Sa Majesté la reine ».
 
« La Formule 1 pleure le décès de Sa Majesté la Reine Elizabeth II (…) Pendant plus de sept décennies, elle a consacré sa vie au service public avec dignité et dévouement et a inspiré tant de personnes dans le monde entier. La Formule 1 adresse ses plus sincères condoléances à la famille royale et au peuple du Royaume-Uni et du Commonwealth », a déclaré le PDG de la Formule 1, Stefano Domenicali.