October 19, 2021
  • Sénégal, DAKAR
  • ( 221) 77 443 98 69 / 77 280 71 83 / ( 223) 71 46 83 66 / 79 50 87 13
  • Dakar Sénégal
0 2 minutes 4 semaines

AP- Le président congolais, également président en exercice de l’Union africaine, a été le premier chef d’État africain à s’exprimer à la tribune de l’ONU lors de la 76e Assemblée générale de l’organisation qui s’est ouverte ce mardi. Il a formulé une série de doléances au nom du continent.

À la tribune ce mardi, le président congolais Félix Tshisekedi, également président en exercice de l’Union africaine, s’est fait le porte-parole de l’Afrique en réaffirmant la demande d’une meilleure représentation du continent africain au Conseil de sécurité de l’ONU.

Le président congolais a ainsi demandé à ce que deux pays africains supplémentaires siègent au Conseil dans la catégorie des membres non permanents, et que deux autres pays africains puissent siéger au Conseil de sécurité en tant que membres permanents disposant d’un droit de veto.

Stratégie mondiale contre le terrorisme

Il a également demandé une « stratégie mondiale contre le terrorisme », soulignant que « l’Afrique refusait de devenir la base du terrorisme international ». L’intégrisme islamiste a gagné l’est de la République démocratique du Congo, a déploré Félix Tshisekedi, après s’être répandu au Mali, au Niger, au Nigeria, au Cameroun, au Tchad, au Burkina Faso et au Mozambique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *