December 3, 2021
  • Sénégal, DAKAR
  • ( 221) 77 443 98 69 / 77 280 71 83 / ( 223) 71 46 83 66 / 79 50 87 13
  • Dakar Sénégal
0 3 minutes 6 mois

AP- Depuis leur mise à l’écart par Cristiano Ronaldo, les bouteilles sont devenues une attraction du début de la compétition.

FOOTBALL – Depuis le début de l’Euro 2020, elles ont fait beaucoup parler d’elles. Elles, ce sont… les bouteilles des sponsors. Les mettre de côté, ou bien même les boire, chacun réagit à sa manière comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article.
La compétition a 12 sponsors officiels, qui participent au financement à hauteur de 40 millions d’euros par sponsor en échange de publicité. Dans cette logique, des bouteilles de bière et de soda sont placés devant les joueurs et sélectionneurs lors des conférences de presse.
 
Un choix qui ne plaît pas à tout le monde. Le 14 juin, la star portugaise Cristiano Ronaldo n’a pas voulu s’afficher avec des bouteilles de soda, mauvaises pour la santé et contraire à son éthique de vie sportive.
 
Les jours suivants, des joueurs de différentes nations ont imité ce geste. Le Français Paul Pogba et l’Italien Manuel Locatelli ont respectivement déplacé une bouteille de bière et ajouté une bouteille d’eau au début de leur conférence d’après-match.
 
Si plusieurs joueurs rejettent la présence de ces boissons, le sélectionneur russe Stanislav Tchertchessov a fait le choix inverse en se rafraîchissant d’une des bouteilles de soda présentes face à lui.
 
Une tendance qui ne semble pas plaire aux sponsors ni à l’UEFA. Contactée par Le Parisien, l’instance européenne indique qu’elle a “rappelé aux équipes participantes que les partenariats font partie intégrante du déroulement du tournoi et permettent d’assurer le développement du football à travers l’Europe, y compris pour les jeunes et les femmes.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *