0 2 minutes 2 mois

AP- Le secrétaire d’État américain termine sa tournée sur le continent par cette visite dans un contexte de tensions entre la RDC et le Rwanda.

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken est arrivé au Rwanda dans la soirée du mercredi 10 août, sa dernière étape sur le continent. Jeudi 11, il doit notamment se rendre au mémorial du génocide des Tutsi et rencontrer le président Paul Kagame et son homologue aux affaires étrangères du Rwada, Vincent Biruta.

Au menu de cet entretien, des sujets délicats comme le cas du Rwandais, résident américain, Paul Rusesabagina condamné à 25 ans de prison ou le soutien présumé des autorités rwandaises au groupe rebelle du M23 qui sévit dans l’Est de la RDC.

La question du respect des droits humains devrait être largement abordé par le chef de la diplomatie américaine alors que le Rwanda est accusé par plusieurs ONG internationales de mener des campagnes de répression contre les opposants et la société civile.

Lors d’une conférence de presse à Kinshasa ce mardi 9 août, Antony Blinken s’était dit « péroccupé » par les informations selon lesquelles le Rwanda soutient le M23 en prenant garde toutefois à ne pas directement condamner le gouvernement de Paul Kagame. Le diplomate espère pouvoir jouer un rôle dans la réduction des tensions entre Kinshasa et Kigali.