0 14 minutes 1 mois
AP- Succédant à Nathan Li, Lionel Liu a travaillé chez Huawei Côte d’Ivoire pendant 7 ans et a occupé différents postes avant d’en devenir le Directeur Général de 2019 à 2022. Il a notamment été chargé de déployer de nombreux projets pour accompagner la Côte d’Ivoire dans sa transformation digitale. Pour mener à bien ses missions dans une logique transversale, Lionel Liu a étroitement collaboré avec le gouvernement ivoirien, le ministère de l’Intérieur, du Transport, ou encore celui de l’Education nationale. En novembre 2022, il a été nommé Directeur Général de Huawei Sénégal. Lionel Liu a accepté de répondre à nos questions concernant les nouveaux défis qui l’attendent au Sénégal. 
 
Comment Huawei participe au développement numérique du Sénégal ? Quelle est la contribution de l’entreprise au Plan Sénégal Émergent ?
 
Huawei est présent au Sénégal depuis 2005 et est devenu un partenaire de premier plan de l’État dans la mise en place de ses projets numériques. Pleinement engagé pour le pays, nous cherchons à faire du Sénégal un véritable hub régional africain en termes de Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), en le dotant notamment d’infrastructures numériques modernes. Huawei Sénégal travaille en étroite collaboration avec le Gouvernement sénégalais et de nombreux acteurs privés pour atteindre les objectifs de la stratégie « Sénégal numérique 2025 » (SN2025), partie intégrante du Plan Sénégal Émergent (PSE).
 
Nous participons à l’amélioration de la connectivité du Sénégal. Grâce aux réseaux que nous avons déployés, nous avons permis à 15 millions de personnes d’être connectées, dont 6 millions en zone rurale.
 
“Huawei Sénégal fournit ainsi la connectivité 5G à de nombreuses entreprises qui peuvent tester leurs solutions et services actuels, réfléchir à de nouveaux usages”
 
Depuis plus de dix ans, nous travaillons avec l’ADIE (Agence De l’Informatique de l’État), chargée de doter le pays d’un accès à un Internet haut débit et autonome. De concert, nous avons notamment œuvré pour la construction de près de 4 500 km de fibre optique. 
 
Huawei Sénégal développe également la connectivité et soutient la transformation numérique des acteurs économiques au Sénégal. Huawei a par exemple accompagné Sonatel pour l’ouverture du premier Orange 5G Lab en Afrique, à Dakar, en juin 2022. Huawei Sénégal fournit ainsi la connectivité 5G à de nombreuses entreprises qui peuvent tester leurs solutions et services actuels, réfléchir à de nouveaux usages tout en bénéficiant d’un écosystème pour co-innover et faire évoluer dès aujourd’hui leurs modèles d’affaires et leurs processus. De nombreuses entreprises bénéficient ainsi d’un espace dédié pour développer de nouvelles applications et services de demain, en lien avec la santé ou l’éducation, par exemple. 
 
Bien plus qu’un simple acteur économique, Huawei veut avoir un rôle et un impact social significatif. C’est pourquoi, nous continuerons d’accompagner le Sénégal dans sa transformation numérique afin de faire progresser la connectivité et créer les conditions d’un écosystème numérique résilient et créateur de valeurs, au bénéfice de l’ensemble de la population sénégalaise.
 
Alors que le Sénégal occupe la présidence tournante de l’UA pour l’année 2022 et que les enjeux climatiques sont au cœur des préoccupations du continent africain comme en témoigne la tenue de la COP27 en Égypte, quelles initiatives l’entreprise Huawei a-t-elle mises en place pour lutter contre le réchauffement climatique ?
 
Essentielles au développement socio-économique de l’Afrique car porteuses de nombreuses opportunités, les TIC sont en mesure de réduire les émissions de CO2 en proposant de nouveaux modèles et modes de consommation, plus durables.
 
Huawei reconnaît les défis considérables que représente le réchauffement climatique, notamment en Afrique, continent sur lequel nous opérons depuis plus de vingt ans maintenant. Dans ce contexte, nous nous sommes engagés à contribuer activement aux efforts collectifs de lutte contre cette menace, ceux-ci devant mobiliser aussi bien les États, les entreprises que la société civile. « Tech for a Better Planet » (« la technologie pour une meilleure planète terre ») est ainsi devenu notre véritable leitmotiv, celui-ci étant inscrit au cœur des activités de l’entreprise. Ce faisant, à travers l’innovation technologique, nous nous engageons dans la réduction des émissions de carbone, dans la promotion des énergies renouvelables et dans la conservation de la nature grâce à la technologie.
 
Huawei s’est classé au deuxième rang mondial en termes d’investissements en R&D, avec 22,4 % du chiffre d’affaires annuel. Nous investissons continuellement pour proposer des solutions pouvant répondre aux différents besoins du continent, tout en répondant aux défis climatiques. L’année dernière, Huawei a lancé une antenne 5G verte. Grâce à l’utilisation d’algorithmes innovants, nous sommes en mesure de réduire la consommation d’énergie de 30%, sans oublier que la 5G peut fournir 30 fois la capacité de la 4G.
 
Les TIC apportent indéniablement des solutions pour rendre toutes les industries plus vertes. Grâce à leur diffusion dans l’ensemble des secteurs de l’économie et de la production, les TIC représentent le maillon et l’outil essentiel pour bâtir un monde plus durable pour les prochaines générations. Il est donc de notre devoir à tous de se diriger vers un numérique responsable et écologique. 
 
“Chez Huawei, nous nous engageons en faveur d’un numérique durable, au service de la transition écologique et déployons en ce sens des solutions axées sur l’énergie propre.”
 
Face à la crise énergétique mondiale, la notion d’efficacité est de plus en plus présente dans les programmes de transition énergétique. Pensez-vous que les TIC représentent une solution pour économiser l’énergie ?
 
La notion d’efficacité énergétique a en effet intégré nos préoccupations courantes. La démocratisation de TIC vertes apparaît comme la solution pour construire et développer des systèmes moins gourmands en énergie, aptes à réduire les émissions de carbone. 
 
Nous avons par exemple commercialisé l’année dernière, une nouvelle génération de data centers intelligents et à faible émission de carbone. Le PowerPOD 3.0 dispose d’un système d’alimentation électrique innovant qui permet de gagner en efficacité énergétique et ainsi de réduire la consommation d’énergie de 70%. 
 
S’appuyant sur une innovation technologique continue et nos expertises, Huawei a également développé une solution innovante, RuralStar Pro, qui s’appuie sur l’énergie solaire, illimitée sur le continent africain et de facto durable. Cette technologie combine les réseaux Internet et l’énergie solaire, formant ainsi un écosystème intégral reposant sur les réseaux, l’accès à l’électricité et l’accès aux applications pour les populations vivant dans les zones rurales. RuralStar Pro a été déployé dans plus de 13 pays de la région Northern Africa (Sénégal, Mali, Guinée, Cameroun, Burkina Faso, RDC, Guinée-Bissau, Gambie, Égypte, Côte d’Ivoire, Algérie, Bénin et Gabon) et a ainsi permis à plus de 8 millions de personnes d’avoir accès à la connexion grâce à des panneaux solaires hors-réseau. 
 
Chez Huawei, nous nous engageons en faveur d’un numérique durable, au service de la transition écologique et déployons en ce sens des solutions axées sur l’énergie propre.
 
En septembre dernier, Huawei a organisé en partenariat avec l’ENA le programme Seeds For The Future dans les locaux de l’ENA à Dakar. Huawei s’engage fortement en faveur du digital et du développement des talents au Sénégal, et en Afrique de manière générale. Pouvez-vous présenter les divers projets et programmes mis en place par votre groupe en faveur de l’éducation ?
 
En ce qui concerne l’éducation, nous croyons que former les jeunes pour leur donner des compétences numériques est la pierre angulaire d’un monde durable et le moteur du développement de l’économie numérique. 
 
Le programme Seeds For The Future au Sénégal a été lancé en 2016. C’est avant tout un programme d’échange culturel de deux semaines durant lequel des étudiants issus du monde entier se rendent en Chine. Entre 2020 et 2021, 60 étudiants y ont participé en ligne en raison de la pandémie mondiale. Signé en juin 2022, le protocole d’accord entre l’ENA et Huawei permettra aux élèves de l’ENA de bénéficier du programme sur une durée de trois ans. Tout particulièrement, la formation Seeds For The Future permettra aux élèves d’améliorer leurs connaissances et leurs compétences concernant les technologies de pointe et les innovations majeures dans le secteur des TIC en suivant des cours relatifs à la 5G, à l’intelligence artificielle, au Cloud ou encore à la cybersécurité. Ils assisteront également à des cours en présence d’experts locaux et de renommée internationale, et réaliseront des projets en groupe.
 
Nous avons également signé un protocole d’accord avec le ministère de l’Éducation nationale et le ministère sénégalais de la Jeunesse pour lancer DigiTruck, une école mobile destinée aux enfants et aux jeunes adultes. DigiTruck est un programme de formation conçu pour favoriser l’inclusion numérique. Dispensée gratuitement au sein d’un conteneur reconverti en salle de classe itinérante et connectée, cette formation a pour objectif d’améliorer les compétences numériques des participants. Ce programme prévu pour une durée de 3 ans bénéficiera à 5 000 jeunes à travers 14 régions du Sénégal.
 
Huawei s’engage à élargir les opportunités des jeunes qui n’ont pas forcément accès au numérique ou à une formation, afin qu’ils s’intègrent pleinement dans la transformation technologique du pays. 
 
“Huawei aide ses clients à améliorer leur cyber résilience en construisant des produits, des solutions et des services sécurisés et fiables”
 
Lors du Salon GITEX qui s’est tenu à Dubaï en octobre 2022, la cybersécurité et la protection de la confidentialité des données étaient au cœur des échanges. Comment Huawei intègre-t-il ces deux enjeux dans sa stratégie de développement ? 
 
Avec le développement accéléré de la transformation numérique, Huawei est de plus en plus conscient de l’importance de la sécurité, de la fiabilité et de la protection de la vie privée et en a fait l’une de ses priorités absolues. A ce titre, nous nous engageons à relever les défis qui y sont liés par le biais de l’innovation. Huawei aide également ses clients à améliorer leur cyber résilience en construisant des produits, des solutions et des services sécurisés et fiables.
 
Face au manque de compétences et de connaissances pour traiter les besoins de la cybersécurité des secteurs publics et privés, nous donnons une place prépondérante à la culture de la cybersécurité. Nous formons les jeunes, les agents du service public et les employés du secteur privé aux compétences numériques. Cette éducation aux outils digitaux leur permettra de prévenir les actes de cybercriminalité.
Huawei effectue un travail de sensibilisation et d’éducation à travers ses différents programmes déjà mis en place. Huawei Sénégal a par exemple signé des partenariats avec trois établissements d’enseignement supérieur : l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar (UCAD), l’École Supérieure Multinationale Des Télécommunications (ESMT) et l’Institut Supérieur d’Informatique (ISI).  
 
Huawei prône la collaboration avec tous les acteurs et ses différents partenaires pour innover et développer un écosystème numérique et industriel performant dans un environnement résilient. « Servir et répondre aux besoins du peuple en Afrique », telle est la vision et la mission que s’est fixée Huawei Northern Africa.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *