0 2 minutes 3 semaines
AP- Me El Hadj Diouf était face à la presse, ce lundi, pour commenter la récente audition de Ousmane Sonko par le Doyen des Juges d’Instruction, Maham Diallo. 
 
 
L’avocat de Adji Sarr, qui accuse Ousmane Sonko de viol, s’est, notamment,  appesanti sur la réponse apportée par le leader de Pastef à la question du juge de savoir s’il a entretenu des rapports intimes avec la victime présumée.  Une question que le chef de file des Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (PASTEF) n’a pas du tout apprécié : “J’ai sèchement demandé au Doyen de juges de respecter mon honorabilité et que je ne lui permets pas de me poser, plus jamais, ce genre de question”.
 
 
Pourtant,  Me El Hadj Duouf trouve légitime cette question “puisqu’il s’agit d’une accusation de viol”. « C’est la question principale qui doit être posée », juge-t-il. Maître El Hadj Diouf estime que « Sonko a fui le débat ». 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *