0 13 minutes 3 mois

AP-Le Président Paul BIYA, dirigeant le Cameroun depuis 1982 semble être fatigué. Paul Biya, très âgé n’assiste plus à aucun sommet des Chefs d’Etats et gère le pays par délégation de signatures. Mais, certains politiques tentent de donner des ambitions à son fils biologique pour une dévolution monarchique à l’élection présidentielle de 2025. Alors qu’une alternative crédible, en la personne de Jean Blaise GWET, président du parti MPCC s’offre au peuple Camerounais. D’après une petite enquête d’Afrique Presse (Afriquepresse.net), les ressortissants Camerounais, établis un peu partout à travers l’Afrique et ailleurs, dans le monde comptent sur Jean Blaise GWET pour rehausser le développement économique de leur pays.

La dévolution monarchique est une épineuse équation dans la presque totalité des pays afrcains. Après le départ d’un pêre, chef d’Etat, des inconditionnels trop dépendant cherchent à imposer un fils de ce dernier à la tête de l’Etat. Présentement, ce même projet est en train d’être travaillé pour remplacer Franck Emmanuel Biya à son père, Paul Biya. Ces hommes, tapis dans l’ombre ignorent royalement la volonté du peuple Camérounais qui tient beaucoup à Jean Blaise GWET, Président de MPCC. D’après l’enquête d’Afrique Presse (Afriquepresse.net), une Agence de presse africaine, les ressortissants camerounais, établis un peu partout en Afrique et ailleurs dans le monde, portant leurs choix sur Jean Blaise GWET, refusent toute tentative de dévolution monarchique. A vrai dire, ils s’érigent déjà, en bouclier pour freiner les ardeurs de ces laudateurs qui ne sont motivés que par de leurs intérêts crypto-personnels.

Ainsi, ces ressortissants camerounais, très rougoureux dans le choix des hommes d’Etat, estiment que le leader du MPCC, vu son parcours académique et ses activités dans le monde des affaires, détient un potentiel énorme.  Jean Blaise GWET, disent-ils, a une vision politique spécifique et engagement résolu. Etant un homme d’affaires vertueux, le leader du MPCC dispose d’un projet de société et d’une offre programmatique profitable à la Communauté camerounaise.

Son aura, son estime et sa popularité ne cessent de scintiller au zénith. Dans les différents localités du pays, ses rencontres d’échanges et de communion trouvent l’adhésion de la masse électorale. Avec un projet porteur et prometteur d’une société épanouie, le Cameroun  trouvera en lui, un véritable manager, ayant la solution aux maux de ce pays.

Bien connu dans le milieu des affaires, égal à lui-même, Jean Blaise GWET fait montre de son intégrité morale. En vrai leader politique, il incarne le profil idéal pour la gestion ultérieure des affaires du Cameroun après Paul BIYA. De son engagement découle une aptitude politique, un leadership avéré, un talent sans conteste et un art d’influencer et d’accompagner les populations de son pays vers l’atteinte des objectifs de développement fixés. Et, d’après des ressortissants du Cameroun, accrochés dans divers pays africains, l’avoir à la tête de ce pays serait même, une chance pour ses administrés.

Très coriace, le leader du MPCC est tout simplement, efficace avec une vision sociétale profitable aux populations de manière globale. Jean Blaise GWET qui se montre disponible au quotidien s’éloigne de loin des leaders politiques égoistes qui usent de subterfiges pour vendre de l’illusion à leurs futurs administrés. Grâce à son efficacité et sa promptitude légendaire, Jean Blaise GWET sait comment motiver, orienter et soutenir les populations de son pays. Même si, des difficultés ou des obstacles surgissent, il sait s’y prendre avec tact et intelligence pour donner les réponses adaptées.

S’appuyant sur sa capacité de persuasion sur des éléments, à la fois rationnels et émotifs, le leader du MPCC, très plébiscité, prend les meilleures décisions qui s’imposent et les concrétise de la plus belle des manières. Sans contraindre, Jean Blaise GWET motive et fait participer à la prise de décision. Son idéal de tous les temps, découvre-t-on, est de de créer un climat sain, de favoriser un sentiment d’unité afin de prendre de bonnes et meilleures décisions. Il s’inspire bien de Martin Luther King qui disait : « La véritable grandeur d’un homme ne se mesure pas à des moments où il est à son aise. Mais, lorsqu’il traverse une période de controverse et de défis ».

Conscient des enjeux, Jean Blaise GWET s’impose déjà, une discipline, reposant sur ses profondes convictions. Etant en bonne posture pour la succession de Paul BIYA, il prévient de l’existence d’ennemis potentiels et réels qui convoitent les ressources du pays au détriment des attentes de développement des populations.

Alors que pour lui, un bon dirigeant doit créer un environnement sain à travers lequel, les gens peuvent confronter les problèmes et travailler ensemble pour les résoudre. Il n’y a pas recours aux mensonges ou à la création d’illusion pour faire peur et se présenter en libérateur des populations. « Si on a la chance, le charisme peut être une force pour le bien. Mais, il n’est pas une caractéristique nécessaire d’un bon leadership », découvre-t-on.

Très outillé moralement et mentalement, Jean Blaise GWET insiste bien sur les éléments importants qui forment une Communauté. Il s’agit d’après lui, d’une excellente santé, une productivité élevée, une vie sociale harmonieuse et une forte défense. Une multitude d’éléments qui exige une conscience résolue, marquée par la sincérité de l’idéal national, de la vision et d’une pureté de coeur et d’esprit.

Bien aimé au Cameroun, Jean Blaise GWET estime que pour tendre vers un meilleur avenir, capable d’aider à maîtriser les niveaux croissants de complexité et de paradoxe, un bon leader politique, insiste-t-il, doit avoir une grande générosite. Et, ceux qui aspirent à diriger la plus haute institution du pays doivent constituer le noyau stratégique.

Alors, toutes ces considérations, en termes de vertus, de qualité et de compétences, profitables à la communauté, déduit-on, font du leader MPCC, le choix idéal et incontestable pour la succession de Paul BIYA à la tête du Cameroun. Ayant un projet porteur et prometteur d’une société épanouie, le Cameroun pourra trouver avec ce manager aux multiples potentialités, la solution à ses maux.

A retenir Jean Blaise GWET adulé et aimé dans son pays est un leader au parcours atypique. Son père fut un grand activiste de « l’UPC » à l’époque de la lutte pour l’indépendance du Cameroun, un militant et combattant très engagé, proche de Ruben UM Nyobe. Ses parents étaient traqués comme des animaux, obligés de vivre et de se cacher dans la brousse. Dans le maquis, entre Mbalmayo et Babimbi – Ngambé, obligés de dormir parfois sur les arbres, ils arrivèrent à pied à Mbalmayo et s’y installèrent. Traqué, son père repris le chemin de la brousse en direction d’Otélé. Dans cette traque, le bruit des armes, la peur, l’angoisse, la famine que subit sa mère firent qu’il vint au monde prématurément, un matin du 10 octobre 1957, à l’hôpital protestant de Metet vers la route de Sangmélima.

Parcours académique de Jean Blaise GWET, leader du MPCC

Doctorant en diplomatie et relations internationales, Chercheur sur la Problématique de la Présence Russe en Centrafrique, quels enjeux pour la coopération Française en Afrique Centrale.

Master 2 en diplomatie et relations internationales Juin 2022 au CEDS (Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques de France à Paris) 3ème Cycle en diplomatie et stratégie au CEDS Juin 2004 (Centre
d’Études Diplomatiques et Stratégiques de France à Paris)
Formation En Gestion d’Entreprises et Comptabilité.

Diplômé de l’Institut Supérieur de Commerce et d’Administration de Paris
Ecole Supérieure des Carrières Mixtes et de Tourisme (Vichy).
BTS en Gestion des Entreprises et Comptabilité.

Sur le plan professionnel

2021 – Contrat de Représentant Exclusif de la Vente des Tests Antigéniques Rapides COVID-19, du Laboratoire BIOSYNEX pour le Cameroun

Janvier 2019 – Fondateur et Président de la Société Française Nord Sud Méditerranée en France

Juin 2019 – Signature du Contrat d’Apporteur d’Affaires avec la Société Atos sur la partie Auxylium ( Solution de Communication sécurisée au service des Armées) pour le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Tchad, la République Démocratique du Congo.

Décembre 2019, Signature du contrat d’apporteur d’Affaires avec la société Scutum Security First SSF

Chef Comptable à la Société COBE S.A 8, rue des Pyrénées        94623 Rungis – France.

PDG de la Société Congelcam – Cameroun.

PDG de la Société JET Inc – Cameroun.

PDG de LG (Goldstar) pour l’Afrique Centrale.

Président de la Société Lucky Gwet.

Membre Co-Fondateur du Cercle K2 (France) – 2017
Chargé des Relations Avec l’Afrique de la CGPME 93 (Confédération Général des PME & PMI de France) 2006
2007 : Membre de la Commission International CGPME National. France
2007 : Membre du Conseil d’administration du CEDAX (Comité d’Appui au Commerce Extérieur de la Seine-Saint- Denis -France).
2007 : Directeur du Département International à CGPME93 – France.
2007: Directeur du Développement Commercial International du Cabinet Actuaire – France

Membre du Conseil d’administration du CEDAX Septembre 2007
MARQUE DÉPOSÉE

Fondateur de la marque LUCKYGWET .

Propriété industrielle déposée à l’INPI (Institut Nationale de la Propriété Industrielle de France à Paris) sous le Numéro National: 18 4 500 633

Missions économiques

Membre de la Mission diplomatique et économique du Gouvernement Français en Côte d’Ivoire et au Ghana, sous la conduite de Mme Anne Marie IDRAC en Février 2009, suivie des Réceptions aux résidences des deux Ambassadeurs de France, celui de la Côte d’Ivoire et du Ghana.

Sur le plan politique Monsieur Jean-Blaise Gwet est Président et Fondateur du (MPCC) Mouvement Patriotique pour le Changement du Cameroun par Décision N° 000274 du 02 Octobre 2009 à Yaoundé (Cameroun) qui compte trois (3) Conseillers Municipaux à la Commune de BOT MAKAK Février 2020.Avec une participation aux Elections Municipales au Cameroun.

Candidat à l’Election Présidentielle de 2018

Candidat à l’Election Présidentielle de 2011

Naturellement il est candidat au prochaine échéance électorale de 2025  pour succéder au Président en exercice Paul BIYA.

Jean Blaise GWET, très motivé et engagé dans son combat pour relever les défis économico-sociaux de son  reste l’espoir de tout le Cameroun. Conscient des attentes, il donne rendez-vous aux Camerounais à prochaine conquête présidentielle. N’empêche, les ressortissants de son pays refusent toute tentative de détourner la volonté du peuple à travers une quelconque dévolution monarchique.