Maroc: les obsèques du petit Rayan, mort après être tombé dans un puits, auront lieu ce lundi – Agence panafricaine de Presse – AFRIQUE PRESSE
May 22, 2022
  • Sénégal, DAKAR
  • ( 221) 77 443 98 69 / 77 280 71 83 / 79 50 87 13
  • Dakar Sénégal
0 3 minutes 3 mois

AP-Le petit garçon était resté bloqué pendant cinq jours et n’avait pu être sauvé. Les funérailles se dérouleront dans son village, situé au nord du Maroc.

C’est le point final d’une histoire qui a ému le monde entier. Les obsèques du jeune Rayan, 5 ans, mort après une chute dans un puits mardi dernier au nord du Maroc, auront lieu ce lundi dans son village. D’importants moyens humains et matériels avaient été engagés pour tenter de sauver le jeune garçon, en vain.

Lorsque les secours l’avaient enfin remonté du puits samedi soir, après des jours à creuser, la foule avait crié son soulagement. Mais très vite, la nouvelle était tombée: le petit Rayan avait bien été retrouvé, mais il était déjà mort, après cinq jours passés sous terre.

Current Time 0:00
Duration 1:59
Loaded: 5.03%

0

Le Maroc, bouleversé, enterre le petit Rayan demain – 06/02

  • Ce dimanche, Fabien Roussel, candidat PCF à l'élection présidentielle de 2022, tient un meeting national à Marseille. Logo de BFMTV
  • La ville de Cagnes-sur-Mer souhaite végétaliser les bords de la Cagne, piétonniser certaines rues, agrandir la biodiversité. Lundi, les travaux de renaturation de la rivière vont débuter. C'est la phase une d'un nouvel écoquartier. Logo de BFMTV
  • Ce dimanche, Fabien Roussel, candidat PCF à l'élection présidentielle de 2022, tient un meeting national à Marseille. Logo de BFMTV

Ses parents présents sur place reçoivent, l’air hébété, les condoléances du roi du Maroc Mohammed VI par téléphone.

« Nous voulons remercier toutes les personnes qui nous ont aidés, les autorités et tout le monde », a salué Khaled Aourram, père de Rayan, à BFMTV.

Hommages venus du monde entier

L’enfant de 5 ans avait chuté accidentellement dans un puits de 32 mètres de profondeur, alors que son père réalisait des réparations autour de l’édifice mardi dernier. Une opération complexe avait été mise en place au moyen de bulldozers pour tenter de le récupérer.

L’affaire a ému l’ensemble du pays, qui a suivi heure par heure les efforts des secouristes pour sauver Rayan. A l’annonce de sa mort, les messages d’hommage se sont multipliés sur les réseaux sociaux venus du monde entier.

Emmanuel Macron avait notamment assuré « partag(er) la peine » de la « famille du petit Rayan » et du « peuple marocain » sur Facebook.